Tag Archives: Villes coloniales

Granada l’enchanteuse.

Granada est la première ville coloniale fondée au Nicaragua par Francisco Fernandez de Cordoba en 1524. Située au pied du Volcan Mombacho et à l'extrémité nord-ouest du lago de Nicaragua, le plus grand lac d'Amérique centrale (quatre-vingt fois la superficie de Paris), la ville est connectée par ce lac et par le Rio San Juan ...

León, l’universitaire révolutionnaire.

León ressemble à Antigua, en plus chaude, en plus sale et plus pauvre. En plus séduisante quoi. Avec Granada que vous connaîtrez plus tard, León est un des deux joyaux coloniaux du Nicaragua. Fondée en 1524 par Francisco Fernandez de Cordoba, la ville fut capitale du pays jusqu'en 1857 et centre religieux du Nicaragua et ...

Comayagua, capitale refoulée.

Comayagua fut fondée en 1537 pour remplacer Trujillo dans son rôle de capitale du Honduras. Plus proche du centre géographique du pays, plus proche des mines d'or et d'argent, avec un meilleur climat, Comayagua reçoit le siège du diocèse du Honduras en 1561. Trois siècles plus tard, en 1880, la capitale est déménagée quelques dizaines ...

Antigua, l’ancienne Guatemala.

La Antigua Guatemala, plus souvent simplement nommée Antigua, fut fondée en 1543 par Pedro de Alvadaro, un conquistador à la réputation terrible de brûleur de tout sur son passage. Alors nommée Santiago de los Caballeros de Guatemala, en référence au Saint Patron des conquistadors, la ville sert de capitale au Guatemala et aux colonies d'Amérique ...

San Cristobal de Las Casas, Mexico

Petit arrêt rafraîchissant à San Cristobal De Las Casas, ville sur le devant de l'actualité en 1994 pour avoir été brièvement sous le contrôle des Zapatistas, menés par le sous-commandant Marcos et défendant les droits des indigènes. Nous avons donc passé la frontière mexicaine et nous trouvons dans l'état du Chiapas, le plus au Sud ...

castillo-de-gracias-honduras

Ville de gracias – Honduras

castillo-de-gracias-honduras

Quelques photos de la petite ville de Gracias, anciennement nommée Gracias por Dios, d'après l'exclamation que les espagnols auraient poussés en apercevant la plaine, après des jours de marche dans la montagne (dit la légende). A part ça, charmante petite ville hondurienne vivant principalement de la culture et de l'export de café, et pas encore ...